Nouvelles recettes

Comment Justin Warner est devenu chef

Comment Justin Warner est devenu chef


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le gagnant des plats 'Food Network Star' sur son métier

Au Braiser Lounge au Hôtel de rêve à New York pendant la Festival du vin et de la gastronomie de New York, The Daily Meal a rencontré Justin Warner, gagnant de Food Network Star.

En décrivant l'un de ses restaurants préférés à Fort Collins, Colorado à The Daily Meal, Warner se rend compte - comme s'il avait temporairement oublié - comment il s'est mis à cuisiner à l'origine.

Le chef sushi Masakazu Suzuki a été la première personne à apprendre à Warner à manger. Il décrit le chef comme un « mec ordinaire » qui est un génie qui fabrique des choses comme des yeux de tigre et des cerveaux de singe. Quand les deux étaient colocataires, Suzuki a fait du baingan bartha (un plat d'aubergines indien) et après avoir essayé le plat pour la première fois, Warner a conclu: "c'est des bébés aubergines et de la moutarde".

Comme il le dit, Suzuki "était comme" mec ! "" alors Warner a pensé "Peut-être que je devrais faire de la nourriture…."


Justin Warner

Foodie Call Manhattan Pancakes 06:38

Appel gourmand : Chili 06:33

Appel gourmand : Chickpeazza 05:47

Appel gourmand : Chocolat 05:53

Appel gourmand : Fromage 06:53

Appel gourmand : Chicago Barbecue 07:52

Appel gourmand : cuisine grecque 08:27

Appel gourmand : crabes 07:26

Appel gourmand : Nintendo 08:27

Appel gourmand : Mayo 06:26

Appel aux gourmands : tarte au gratin 06:35

Appel gourmand : crème glacée chaude 06:11

Appel gourmand : spam 06:27

Appel gourmand : Space Food 07:10

Appel gourmand : Matcha 05:38

Appel gourmand : lait de chèvre 05:25

Appel gourmand : Sous Vide 06:07

Collation de la frénésie 06:31

Appel gourmand : maïs 05:36

Appel gourmand : Gochujang 05:24

Appel gourmand : curcuma 05:55

Appel gourmand : Basilic 04:58

Appel gourmand : œufs 04:08

Appel gourmand : Ramen 04:47

Appel gourmand : saccadé 03:37

Appel gourmand : café 04:43

Justin sur Star

Découvrez les meilleurs moments du parcours de Justin's Food Network Star et feuilletez son album de candidats.

L'album Star de Justin

Feuilletez l'album d'un finaliste de Food Network Star pour un aperçu personnel des entrées de journal et des photos numériques prises dans les coulisses.

Rebelle avec une cause culinaire

Justin Warner, un chef prometteur de 27 ans originaire de Brooklyn, a mené la compétition jusqu'à la finale avec son POV rebelle culinaire.

Le journal des étoiles de Justin

Chaque finaliste a reçu un journal Food Network le premier jour. Sur la première page, Justin a classé la compétition sur l'équipe Bobby et l'équipe Giada - il avait raison à propos de Michele, mais il a sous-estimé Yvan.

Équipe Alton

Justin et Alton étaient un match parfait depuis le début. "Bobby et Giada ont choisi leurs équipes uniquement en fonction de leurs compétences culinaires. Eh bien, Giada a également choisi des gens avec de jolis sourires. Mais ils n'ont rien à dire. Vous avez quelque chose à dire", a déclaré Alton à son équipe.

Photo de : Todd Plitt ©2012, Television Food Network, G.P.

Dimensionner la concurrence

Justin a noté des idées amusantes sur ses camarades pendant le défi de la tournée gastronomique de l'épisode 2 : "Ippy adore le spam. Judson a retiré deux de ses doigts. J'espère qu'Alton a du stock de pansements."

Prendre des notes sur le Lower East Side

Le dessin de Justin sur la page précédente du journal reflétait la peur des cornichons de son coéquipier Judson lors du défi de la tournée gastronomique du Lower East Side.

Photo de : Todd Plitt ©2012, Television Food Network, G.P.

Défi à la volée

Justin n'a pas eu le temps d'écrire des notes dans son journal pour le Haché défi — une fois ce panier ouvert, il n'avait plus qu'à l'ailer. Sur la page opposée, il a fait un petit tour chez Michele et son ingrédient préféré de la Nouvelle-Angleterre.

Se lier avec des rivaux

Les finalistes ont également reçu des appareils photo numériques pour capturer la vie dans les coulisses du Star maison et ragoût. Quelqu'un a pris cette photo de Justin et du rival de l'équipe Bobby, Michele, en train de faire l'imbécile. Malgré ses fissures sur son obsession pour les palourdes, ils sont devenus de bons amis.

Couture culinaire

Justin a passé une excellente semaine dans le défi de la mode - son remake gagnant de Beef Stroganoff lui a valu 10 000 $. En entendant le conseil d'Alton de ne pas devenir arrogant, il a écrit dans son journal : "C'est difficile de ne pas être arrogant quand je suis un nerd avec 10 g !" Il a également montré son côté romantique ici, en dessinant une bague en diamant qu'il espérait acheter pour sa petite amie.

Plat à 10 000 $

Pour ce plat gagnant, Justin a déconstruit les saveurs du bœuf stroganoff en une présentation ressemblant à une mosaïque qui a terrassé les juges. "C'est magnifique et il est vraiment intelligent", a déclaré Susie. "C'est incroyablement inventif et un plat très à la mode."

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

Halloween avec mec

Team Alton a remporté le défi de la Fashion Week, mais les rôles ont été inversés la semaine suivante. L'illustration de Justin de "Guy's Big Bite" dit tout - son anxiété a pris le dessus sur lui lorsqu'il est sur scène avec la dynamique Star alun.

Jour de congé pour Justin

Justin était enthousiasmé par son plat, des squelettes de sardines frites, mais quand la présentation a commencé, il a eu froid aux yeux : "Le spectacle commence et personne ne dit rien. Silence de mort. J'ai peur pour la première fois dans cette compétition. J'étais pas moi-même." Toute l'équipe s'est retrouvée dans le Producers' Challenge. Justin s'est bien comporté, mais Judson a été renvoyé chez lui.

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

Cuisine de l'aire de restauration

Pour le défi de l'aire de restauration à South Street Seaport, Justin a fait un fritto misto pané à la tempura. Il a écrit la recette simple ici dans son journal. Rien n'a rendu Justin plus heureux que l'approbation d'Alton : "Si Alton Brown dit qu'il aime votre nourriture, vous savez que vous faites quelque chose de bien", a-t-il écrit.

Travail en équipe

Alton était fier des efforts de son équipe dans l'aire de restauration, tout comme les juges. Le fritto misto de Justin, les arancini de Martie et le panini au dessert d'Emily étaient tous des succès : "J'avais hâte de mordre dans chacun d'eux", a déclaré Susie.

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

Les rendez-vous des rebelles

Justin a réfléchi à l'élimination de Linkie après le défi de l'aire de restauration, montrant que tout le monde s'était rapproché à ce stade malgré les rivalités d'équipe. Sur la page opposée, il s'est préparé au prochain défi : présenter un plat d'une bouchée à un panel de médias.

Impressionner la presse

Justin a présenté un plat qu'Ed Levine a qualifié de « fou » : des dattes farcies au beurre de cacahuète, du canard et des flocons de bonite. Mais le rebelle de l'équipe Alton a réussi avec une histoire de son défunt père, à qui on a dit qu'il ne pouvait pas cuisiner et s'est rebellé en faisant des dattes farcies. "Je pensais que c'était une bouchée parfaite", a déclaré Bob. "J'ai vu une joie et une douceur, et cela m'a fait l'aimer encore plus."

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

Je vais à Miami

Justin s'est rendu à Miami, où le premier défi consistait à cuisiner pour Paula Deen. Sa coéquipière et amie proche Martie était hors d'elle : "Oublie moi et Alton étant deux pois. Paula et Martie sont des pois et des carottes", écrit-il avec un petit croquis dans son journal. La soupe de maïs de Justin était trop épicée pour Paula, mais elle le trouvait toujours charmant et lui a dit qu'il ressemblait à Elvis.

Défi final

Le dernier test pré-pilote était une promo de 30 secondes pour les émissions que les finalistes espéraient avoir sur Food Network. "Je me sens plutôt bien et je n'ai pas peur", a déclaré Justin. "Je suis ici pour livrer. Si Alton Brown croit en moi, alors je suis prêt à partir."

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

Équipe Alton, États-Unis

"Je veux que Martie et moi restions ensemble dans cette compétition. Elle devient ma meilleure amie. Elle l'a voulu toute sa vie et si elle ne l'obtient pas, je vais avoir le cœur brisé", a déclaré Justin. L'équipe Alton a été choquée et ravie d'apprendre que Martie et Justin feraient des pilotes.

Photo de : Edward Chen/Creel Films ©2012, Television Food Network, G.P.

L'heure du pilote !

Justin est retourné à Brooklyn pour rencontrer Alton dans son restaurant, Do or Dine, pour tirer sur son pilote. "Martie et moi allons prendre ça", a-t-il écrit.

Conseils de mentorat

Justin voulait faire une salade César non conventionnelle sur son pilote, et Alton a proposé une "idée de génie" : projeter son propre épisode de salade César de Bonne nourriture pour fournir un point de départ, la version classique du plat.

Le César des rebelles

"C'est une situation effrayante. Tout se résume à ce moment. Je me bats en tant que restaurateur. Les enjeux pour moi sont incroyablement élevés. Je le veux vraiment, vraiment", a déclaré Justin. « Qu'est-ce que l'Amérique aime plus qu'une salade César ?

La grande révélation

Les fans ont parlé, et Justin Warner est notre nouvelle star du Food Network !

Moment gagnant

Justin a vécu le moment qui a changé sa vie avec son mentor. Alton ne pourrait pas être plus fier de son protégé rebelle.


Avis de la communauté

Alors, imaginez ça. Proposez des règles de cuisine, montrez des exemples, puis brisez les règles. Ouais, c'est une vanité. Une autre façon de penser à ce livre est qu'il existe certains types de combinaisons saveur/goût qui fonctionnent très bien dans le canon américain. En les démontant, vous pouvez créer de nouvelles combinaisons de saveurs qui fonctionnent en faisant écho aux choses que le dégustateur sait. C'est ainsi que fonctionne ce livre de cuisine. Il y a des recettes agressives ici et le personnage qu'est Justin Warner arrive. Alors, imaginez ça. Proposez des règles de cuisine, montrez des exemples, puis brisez les règles. Ouais, c'est une vanité. Une autre façon de penser à ce livre est qu'il existe certains types de combinaisons saveur/goût qui fonctionnent très bien dans le canon américain. En les démontant, vous pouvez créer de nouvelles combinaisons de saveurs qui fonctionnent en faisant écho aux choses que le dégustateur sait. C'est ainsi que fonctionne ce livre de cuisine. Il y a des recettes agressives ici et le personnage qu'est Justin Warner se révèle. Le fait est qu'il est plus qu'un diplômé universitaire ivre qui est en train de découvrir sa vie. Il est évident qu'il a passé beaucoup de temps à réfléchir à ces recettes et pourquoi elles fonctionnent.

Même le style aéré et les apartés dans le corps de la recette sont réfléchis et montrent une très bonne compréhension. C'est quelqu'un qui a remporté une saison Food Network Star. Son personnage est vraiment conçu et j'aurais aimé qu'ils laissent un peu plus de côté le gars de la nourriture sérieuse.

Quoi qu'il en soit, voici les recettes qui m'intéressent et les notes en cours de route.

Beurre de potiron (p.58) J'ai une recette quelque part.
Radis caprese (p.61) Un trompe-bouche sympa que je vais essayer un jour
Idée : infuser la crème de saveur puis la fouetter.
Purée de chou-fleur (p.74) Je ne pense pas avoir vu ces ingrédients ensemble dans aucun des lots collectés actuellement. J'essaierai.
Purée d'oignons (p.90)
Idée : le sumac au lait (p.153) pendant environ 15 minutes lui donne un goût de lait de céréales (Trix). Pourrait combiner cela avec une idée de crème.
Gâteau au fromage bleu (p.162) J'ai essayé quelques idées de gâteaux au fromage salés. Celui-ci est un autre à ajouter à la liste.
Idée : Faire mon propre lait de soja ?
Obtenez du durian lyophilisé.
Gel de chia avec d'autres gels (p.174)
Torido (p.248)
J'ai du brunissement dans mon garde-manger. Je me fiche de son mélange de jerk mais je devrais en chercher un bientôt. Jerk chou-fleur peut être une bonne idée.
Gâteau habanero d'obusier. Mon fils aimerait celui-ci
Et j'ai oublié cette base de données sur les composés volatils dans les aliments. C'est la troisième ou quatrième mention de la science alimentaire (Herve This a été mentionné)
Chou-fleur au cacao torréfié (p.294) C'est une reprise d'une recette que j'ai faite il y a quelques semaines. Essayons-le et voyons comment il se compare.


15. Guy Fieri

Il est sans doute l'une des stars les plus reconnues du Food Network. En fait, en 2010, il était considéré comme le visage du réseau. En plus de diriger ses propres restaurants, il s'est fait un nom en tant que personnalité de la télévision en organisant les émissions suivantes (dont beaucoup sont encore à l'antenne) : Guy’s Big Bite, Diners, drive-in et plongées, Épreuve de recette ultime, Guy décroché, et Minute pour le gagner sur NBC. Il vient tout juste d'annoncer sa nouvelle entreprise, une émission intitulée Le grand projet de Guy qui fera sa première cette année.


Résumé Modifier

La première saison de La prochaine star du réseau alimentaire La série a été enregistrée en février 2005 et était composée de cinq épisodes en juin 2005. [1] Les traiteurs de la région de Chicago, Dan Smith et Steve McDonagh, sont sortis vainqueurs et ont ensuite animé une émission Party Line avec Dan & Steve, maintenant intitulé Party Line avec The Hearty Boys, qui a été créée le 18 septembre 2005.

La finaliste, Deborah Fewell, a été choisie pour animer une émission spéciale sur la nourriture sur les plages, Surf N Turf, qui a été diffusé en juin 2006. Michael Thomas était le chef récurrent de Le spectacle de Tyra Banks. Susannah Locketti a fait une apparition sur Le spectacle de Tony Danza, et est également chef à l'antenne pour les épiceries Publix du sud des États-Unis.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Endroit
Dan Smith et Steve McDonagh 42 et 40 Bellmore, NY et Wayne, NJ Gagnants
Déborah Fewell 32 Los Angeles Finaliste
Hans Rueffert 32 Jasper, Géorgie 3e
Susannah Locketti 33 Plymouth, MA 4e
Eric Warren 52 Los Angeles 5e
Michel Thomas 36 Venise, Californie 6e
Harmonie Marceau 30 New York, État de New York 7e
Brook Harlan 24 Colombie, Missouri 8e

Résumé Modifier

La deuxième saison de La prochaine star du réseau alimentaire La série a été enregistrée en décembre 2005 et a commencé à être diffusée en mars 2006. Guy Fieri a été annoncé vainqueur le 23 avril 2006, battant Reggie Southerland. [2]

Fieri a remporté un succès considérable et un Daytime Emmy au Food Network depuis sa victoire, et est toujours régulièrement diffusé en septembre 2020. La grosse bouchée de mec créée en juin 2006 et diffusée pendant 13 saisons jusqu'en décembre 2016. La deuxième série de Fieri, Diners, drive-in et plongées, créé en avril 2007 et a été diffusé pendant 33 saisons, étant le récipiendaire de plusieurs nominations aux Primetime Emmy Awards. Il est passé à la série, Épreuve de recette ultime, créée le 17 février 2008, et Guy décroché le 14 septembre 2008. Son concours de réalité Jeux d'épicerie de gars a fait ses débuts en octobre 2013 et a été diffusé pendant 21 saisons.

Le candidat à la quatrième place Nathan Lyon a commencé à animer sa propre série, Un Lyonnais en cuisine, [3] sur Discovery Health Channel en mars 2007.

Quatre des membres de la distribution de la saison ainsi que Fieri se sont réunis dans l'épisode 4 de la saison 10 de Guy's Grocery Games, diffusé le 24 juillet 2016.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale P.O.V. culinaire Éliminé
Guy Fieri 38 Ferndale, Californie Cuisine californienne "off the Hook" Gagnant
Reggie Southerland 39 Los Angeles Nourriture moderne de l'âme Finaliste
Carissa Seward 33 San Diego, Californie Nourriture simple pour se divertir Semaine 6
Nathan Lyon 35 Los Angeles Nourriture saine et de saison Semaine 5
Andrew Schumacher 26 Brooklyn, État de New York Techniques de cuisson Semaine 4
Evette Rodriguez 35 Port Sainte-Lucie, Floride Cuisine latine Semaine 3
Elizabeth Raynor 32 Sausalito, Californie Cuisine méditerranéenne simple Semaine 2
Jess Dang 24 Menlo Park, Californie Cuisine asiatique Semaine 1

Résumé Modifier

La troisième saison a commencé le 3 juin 2007 et le gagnant a été annoncé le dimanche 22 juillet. Dans la saison 3, les juges ont envoyé 1 ou 2 concurrents chez eux chaque semaine. Une fois que le champ était réduit à 2 candidats finaux, les téléspectateurs ont choisi le gagnant. Marc Summers (animateur des 2 premières saisons) n'est revenu que pour la finale de cette saison. Bobby Flay accueillerait les finales de la saison suivante. [4]

Au cours de la saison, les candidats vivaient dans une maison partagée à New York. Les défis des concurrents comprenaient la cuisson d'aliments de concession pour un match de la NBA (avec l'invité Darryl Dawkins) à une mini version de Food Network's Iron Chef Amérique (avec les juges invités Bobby Flay et Cat Cora). Le comité de sélection était composé des dirigeants de Food Network, Bob Tuschman et Susie Fogelson, ainsi que d'un invité. Les juges invités comprenaient Alton Brown, Giada De Laurentiis, Duff Goldman, le vainqueur de la saison deux Guy Fieri et Robert Irvine.

Paula Deen et Rachael Ray ont participé aux défis des candidats, et Bobby Flay a également joué un rôle dans le processus d'orientation et de sélection. Amy Finley a été choisie par l'Amérique comme La prochaine star du réseau alimentaire le 22 juillet 2007. Son nouveau spectacle Le Gourmet d'à côté créée le 14 octobre 2007 et a duré six épisodes. Finley a ensuite refusé de poursuivre la série, citant une délocalisation en France pour des raisons familiales. [4]

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation Éliminé
Amy Finley 33 San Diego, Californie Reste à la maison maman Gagnant 1
Rory Schepisi 31 Véga, Texas Restaurateur Finaliste
Joshua Adam "JAG" Garcia 25 Havelock, Caroline du Nord Chef Retiré 1
Paul McCullough 36 Los Angeles Traiteur Semaine 6
Adrien Sharp 29 Jackson, Michigan Hôte d'une émission de cuisine locale Semaine 5
Michel Saumon 53 Brooklyn, État de New York Directeur des opérations chez Macy's Semaine 4
Tommy Grella, Jr. 34 Methuen, MA Chef autodidacte Semaine 3
Colombe Jacobsen-Derstine 29 New York, État de New York Ancienne enfant actrice Semaine 3
Nikki Shaw 38 Oakland, Californie Traiteur Semaine 2
Patrick Rolfe 33 Seattle, WA Chef Semaine 1
Vivien Cunha 40 Plage d'Hermosa, Californie Traiteur Semaine 1

^Remarque 1 : Amy Finley a été éliminée la semaine 7, et les finalistes originaux étaient Rory Schepisi et Joshua "JAG" Garcia. Après la diffusion de l'épisode d'élimination finale, des preuves ont été révélées que JAG avait menti à propos de sa formation culinaire et de son service militaire, représentant les deux comme plus étendus qu'ils ne l'étaient en réalité. [5] [6] Food Network lui a permis de se retirer de la compétition et a réintégré Amy Finley, qui a été élue La Prochaine Étoile de Réseau de Nourriture.

Résumé Modifier

Saison quatre de La prochaine star du réseau alimentaire créée le dimanche 1er juin 2008. Les dirigeants de Food Network, Bob Tuschman et Susie Fogelson, sont rejoints par Bobby Flay en tant que comité de sélection pour cette saison. Chaque nouvel épisode a été diffusé le dimanche à 22 h 00 HAE. Pour cette saison, les téléspectateurs n'ont plus eu la possibilité de voter pour les producteurs gagnants au lieu de prendre la décision finale. Cela a conduit à une erreur de FoodNetwork.com, qui a brièvement publié la vidéo du moment gagnant sur son site Web trois jours avant la diffusion de la finale. [7] Le gagnant de la quatrième saison était Aaron McCargo Jr. Son idée de spectacle gagnante, La maison de grand papa, diffusé pour la première fois le 3 août 2008. [8]

Le finaliste Adam Gertler a été embauché pour animer une émission de Food Network intitulée Travaillera pour de la nourriture, qui a débuté le 19 janvier 2009 et a été annulé après une saison. Il a animé l'émission Food Network Enfant dans un magasin de bonbons, qui a diffusé deux saisons.

Kelsey Nixon a co-animé une émission Web sur food2.com (un site sœur de Food Network alias Cooking Channel) et est également apparue dans la première de Chefs contre Ville en 2009. En 2010, Gertler et Nixon sont devenus co-animateurs de La prochaine star du Food Network After Party, une émission récapitulative/interview d'une demi-heure après l'épisode de Star, sur Cooking Channel. Nixon joue dans Les essentiels de Kelsey, un programme sur la cuisine et les bases de la cuisine pour The Cooking Channel diffusé en novembre 2010-2013. [9]

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation Éliminé
Aaron McCargo Jr. 36 Camden, New Jersey Chef Gagnant
Adam Gertler 30 Philadelphie, Pennsylvanie Serveur Finaliste
Lisa Garza 32 Dallas, Texas Restaurateur/Designer Finaliste
Kelsey Nixon 23 Nord Ogden, Utah Directrice culinaire adjointe Semaine 7
Shane Lyon 20 Colorado Springs, CO Chef privé et comédien Semaine 6
Jennifer Cochrane 32 Woonsocket, RI Chef Semaine 5
Nipa Bhatt 35 Victoria, Minnesota Responsable marketing Semaine 4
Jeffrey Vaden 43 White Plains, NY Gestion des services alimentaires Semaine 3
Kevin Roberts 39 San Diego, Californie Animateur de talk-show radio/Propriétaire de restaurant/Auteur Semaine 2
Cory Kahaney 45 New York, État de New York Humoriste Semaine 1

Résumé Modifier

Saison cinq de La prochaine star du réseau alimentaire a été créée le 7 juin 2009. Les dirigeants de Food Network, Bob Tuschman et Susie Fogelson, ont été rejoints par Bobby Flay en tant que comité de sélection pour cette saison, qui a été filmée début 2009 à New York, New York et Miami, Floride. Melissa D'Arabian a été déclarée gagnante le 2 août 2009, le titre de son émission étant Dîners à dix dollars. Son spectacle a été créé le 9 août 2009.[1]

Le 17 août 2009, Food Network a annoncé que Jeffrey Saad reviendrait dans une série de vidéos en ligne basées sur son pilote, désormais appelé "The Spice Smuggler". [10] Le programme a été créé avec quatre vidéos de 4 + 1 2 minutes présentant une épice et une recette l'incorporant. [11] Saad a été nommé représentant national de l'American Egg Board. En novembre 2010, Saad a fait ses débuts dans une nouvelle émission pour The Cooking Channel intitulée Goûts unis d'Amérique, qui explore de multiples aspects de la cuisine américaine traditionnelle. [9]

La finaliste Debbie Lee a transporté son concept "Seoul to Soul" dans les rues de L.A., ouvrant un camion-déjeuner, Ahn-Joo, proposant une gamme de plats coréens.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Mélissa d'Arabian 40 Keller, Texas Reste à la maison maman "Guide de survie en cuisine" Gagnant
Jeffrey Saad 42 Los Angeles, Californie Restaurateur/Conseiller en alimentation/Développeur de recettes/Chef "Passeur d'ingrédients" Finaliste
Debbie Lee 39 West Hollywood, Californie Conseillère en restauration "De Séoul à l'âme" Semaine 8
Jamika Pessoa 30 Atlanta, Géorgie Chef personnel/femme d'affaires Cuisine des Caraïbes Semaine 7
Michel Proietti 28 Île de la ville, État de New York Chef executif "Global A Go-Go" Semaine 6
Katie Cavuto 30 Philadelphie, Pennsylvanie Chef personnel et diététicien Cuisine saine et verte Semaine 5
Nounours Folkman 33 Alexandrie, Virginie Propriétaire de restaurant/Chef exécutif "Bar gastronomique" Semaine 4
Eddie Gilbert 30 Los Angeles Apprenti Cuisinier "Cuisine traditionnelle modernisée" Semaine 3
Brett Août 33 New York, New York Sous-chef exécutif Cuisine italo-américaine Semaine 2
Jen Isham 30 Orlando, Floride Directeur commercial "Femme au foyer 2.0" Semaine 1

Résumé Modifier

La sixième saison de la série a débuté le dimanche 6 juin 2010. Les dirigeants de Food Network, Bob Tuschman et Susie Fogelson, ont de nouveau été rejoints par Bobby Flay en tant que juges. Giada De Laurentiis a servi de mentor sur le plateau. Le 17 juillet 2010, une émission de récapitulation et de discussion post-compétition a été créée sur The Cooking Channel. Les émissions ont été filmées à Los Angeles, Californie et à New York, New York. [12]

Le 15 août 2010, Aarti Sequeira a été déclarée gagnante et son nouveau spectacle Fête d'Aarti [13] a été créée le dimanche 22 août 2010 et présente une cuisine de style américain avec une touche indienne unique. Saison 2 de Fête d'Aarti [13] a été créée en décembre.

The Food Network a également signé avec le finaliste Tom Pizzica pour animer une nouvelle émission intitulée Nourriture scandaleuse, qui a été créée en novembre 2010. [14] Les derniers nouveaux épisodes de Fête d'Aarti diffusé à la mi-2013.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Aarti Sequeira 31 Los Angeles, Californie Blogueuse culinaire "Aarti Paarti" Gagnant
Mesa aux herbes 41 Atlanta, Géorgie Entraîneur personnel/Chef personnel "Cuisine Con Sabor" Finaliste
Tom Pizzica 32 San Francisco, Californie Chef au chômage "Grand cuisinier" Finaliste
Aria Kagan 30 Hollywood, Floride Chef privé "Style de famille" Semaine 9
Brad Sorenson 25 Austin, Texas Chef professionnel "Pro"/"Quête culinaire" Semaine 8
Serena Palumbo 31 New York, New York Avocat "La Trattoria de Serena" Semaine 7
Brianna Jenkins 30 Atlanta, Géorgie Traiteur "Saveurs sexy et fabuleuses" Semaine 6
Paul Jeune 32 Chicago, Illinois Garçon "Dollar col bleu" Semaine 5
Darrell "DAS" Smith 28 Los Angeles Professeur de cuisine au lycée "La nourriture est la vie de la fête" Semaine 4
Dzintra Dzenis 44 Austin, Texas Instructeur de cuisine privé Semaine 3
Doreen Croc 38 Los Angeles Traiteur/moniteur de cuisine "Tout simplement complexe" Semaine 2
Alexis Hernandez 40 Clarksville, IN Rédactrice culinaire à temps partiel Semaine 1

Résumé Modifier

Pour la septième saison, la série de télé-réalité a été renommée, après le premier épisode, Star du réseau alimentaire, en laissant tomber le mot "Suivant". Il a été créé le dimanche 5 juin 2011. Les dirigeants de Food Network, Bob Tuschman et Susie Fogelson, ont de nouveau été rejoints par Bobby Flay et Giada De Laurentiis en tant que juges pour cette saison. La série a été tournée à Los Angeles, Californie et à New York, New York. [15]

L'émission "Sandwich King" du vainqueur de la saison sept, Jeff Mauro, a été créée le dimanche 21 août 2011. Au printemps 2013, Jeff a animé 24 $ sur 24, une émission dans laquelle il s'est rendu dans plusieurs villes et a mangé une journée entière de repas pour 24 dollars. Mauro est actuellement co-animateur de "The Kitchen", diffusé le dimanche matin sur Food Network avec les co-animateurs Sunny Anderson, Katie Lee et Geoffrey Zakarian.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Jeff Mauro 32 Chicago, Illinois Chef d'entreprise "Le roi des sandwichs" Gagnant
Susie Jiménez 31 Carbondale, CO Propriétaire d'une entreprise de restauration "Pimenter" Finaliste
Vic "Vegas" Moea 36 Brooklyn, État de New York Chef executif "Fils à maman" Semaine 11
Mary Beth Albright 38 Washington DC Écrivain culinaire et blogueur "Souper du dimanche" Semaine 10
Whitney Chen 28 New York, État de New York Chef « Fair quatre étoiles » Semaine 9
Jyll Everman 31 Glendora, Californie Traiteur "Bouches Jyllicious" Semaine 8
Penny Davidi 39 Los Angeles Proprietaire d'un restaurant "Stilettos in the Kitchen"/"Mama du Moyen-Orient" Semaine 7
Chris Nirschel 28 Hoboken, New Jersey Sous-chef "Sur la ligne" Semaine 7
Orchidée Paulmeier 38 Bluffton, Caroline du Sud Proprietaire d'un restaurant "La Persuasion Asiatique" Semaine 6
Justin Davis 31 Minneapolis, Minnesota Blogueuse culinaire "La fabrique de saveurs" Semaine 5
Justin Balmes 32 Marietta, Géorgie Poissonnier/Boucher "Atelier de cuisine" Semaine 4
Alicia Sanchez 33 New York, État de New York Professeur de cuisine pour jeunes adultes "Les plaisirs coupables d'Alicia" Semaine 3
Katy Clark 34 Long Beach, Californie Exploitant d'une entreprise d'alimentation et de remise en forme "Tout simplement fabuleux" Semaine 2
Juba Kali 29 La Nouvelle-Orléans, LA Chef de recherche "Cuisine faite simplement" Semaine 2
Howie Drummond 40 Highlands Ranch, Colorado Animateur radio "Basique et Délicieux" Semaine 1

Résumé Modifier

La saison 8 a commencé le 13 mai 2012. Pour la saison 8, le format a changé, les candidats étant divisés en trois équipes de cinq membres, chacune entraînée par un hôte de Food Network, soit Bobby Flay, Alton Brown ou Giada De Laurentiis. Les entraîneurs ont travaillé avec les équipes pendant qu'elles se préparaient et accomplissaient leurs tâches. L'entraîneur du vainqueur serait également le producteur de l'émission du vainqueur.

Chaque semaine, une équipe gagnante était sélectionnée et un membre des équipes non gagnantes était en lice pour l'élimination dans une nouvelle fonctionnalité appelée Producers' Challenge. Chaque défi était animé par des personnalités actuelles du Food Network.

Le gagnant final a été décidé par un vote du public exprimé sur foodnetwork.com entre le 15 et le 17 juillet 2012 et le gagnant a été annoncé le 22 juillet 2012. Le gagnant était Justin Warner, qui a animé une émission spéciale d'une heure sur The Food Network, mais n'a pas produit de série. Il est devenu blogueur sur foodnetwork.com, fait des apparitions lors d'événements Food Network et est une présence active sur Twitter. [16]

Entraîneurs Modifier

    - hôte de Bonne nourriture, Iron Chef Amérique, Le prochain chef de fer, et Cuisine acharnée. - hôte de Grillez-le ! avec Bobby Flay, Abattre ! avec Bobby Flay. Co-animateur de la saison 3 de Les pires cuisiniers d'Amérique et Iron Chef sur Iron Chef Amérique - hôte de Italien de tous les jours , Giada à la maison et Giada en Italie.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Équipe Éliminé
Justin Warner 27 Brooklyn, État de New York Chef et restaurateur "Rebelle avec une cause culinaire" Équipe Alton Gagnant
Michèle Ragussis 42 Brooklyn, État de New York [17] Chef executif "Ma Nouvelle Angleterre" Équipe Bobby Finaliste
Yvan Lemoine 30 La ville de New York Barman et Cuisinier pour le Consulat de France "Style de famille" Equipe Giada Finaliste
Martie Duncan 50 [18] Birmingham, Alabama Blogueur et organisateur de soirées "Martie avec la fête" Équipe Alton Finaliste
Philippe "Ippy" Aiona 23 Kamuela, HI Chef executif "Voyage au paradis" Equipe Giada Semaine 10
Nikki Martin 31 West Hollywood, Californie Chef privé, consultant en alimentation et boissons "Le grill d'à côté" Équipe Bobby Semaine 10
Martita Jara 35 San Diego, Californie Chef autodidacte "La Mesa de Martita" Equipe Giada Semaine 9
Malcolm Mitchell 41 Washington DC Chef privé "Simple et émouvant" Équipe Bobby Semaine 8
Emily Ellyn 29 Orlando, Floride Étudiant "Cuisine Retro Rad" Équipe Alton Semaine 7
Linkie Marais 28 North Attleborough, Massachusetts Pâtissier "Reine des desserts" Equipe Giada Semaine 6
Judson Allen 30 Chicago, Illinois Propriétaire d'une entreprise de restauration « Voyage de perte de poids » Équipe Alton Semaine 5
Eric Lee 44 Petaluma, Californie Chef exécutif de la cave "Fabriqué à la main au Pays du Vin" Équipe Bobby Semaine 4
Josh Lyon 42 Jupiter, Floride Conseillère en restauration et chef sushi "Wok and Roll" Equipe Giada Semaine 3
Kara Sigle 31 Chicago, Illinois Propriétaire d'une entreprise de restauration "Cuisine nostalgique avec une touche" Équipe Bobby Semaine 2
Cristie Schoen 35 La Nouvelle-Orléans, LA Traiteur "Sain et Délicieux" Équipe Alton Semaine 1

Résumé Modifier

La saison 9 a commencé le 2 juin 2013. [19] Pour la saison 9, Alton Brown, Bobby Flay et Giada De Laurentiis ont encadré et jugé douze Star du réseau alimentaire concurrents, bien que les concurrents n'aient pas été divisés en équipes comme dans la saison 8. Beaucoup de concurrents de cette saison étaient déjà apparus dans d'autres émissions de Food Network. [20] Le gagnant était Damaris Phillips, décidé par un vote du public exprimé sur foodnetwork.com et annoncé en direct le 11 août 2013. Phillips a animé l'émission de Food Network Southern at Heart pendant cinq saisons de 2013 à 2016. En 2018, elle a commencé co-animation de The Bobby and Damaris Show sur Food Network avec Bobby Flay. Phillips a également co-organisé "Southern and Hungry" avec l'analyste de course automobile Rutledge Wood en 2017.

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Damaris Phillips 30 Louisville, Kentucky Professeur de cuisine "Cuisine moderne du sud" Gagnant
Rodney Henri 47 Baltimore, Maryland Propriétaire de magasin de tartes "Style de tarte" Finaliste
Russell Jackson 49 San Francisco, Californie Chef Souterrain "Sept péchés culinaires" Finaliste
Stacey Poon Kinney 34 San Diego, Californie Proprietaire d'un restaurant "Vintage avec une touche moderne" Semaine 10
Nikki Dinki 29 New York, État de New York Blogueur culinaire/Hôte en ligne "Semi-végétarien" / "Viande à part" Semaine 9
Connie "Lovely" Jackson 27 Los Angeles Traiteur "Fête sur une assiette" Semaine 4 et semaine 8 (Gagnant de Star Salvation)
Tchad Rosenthal 37 Ambler, Pennsylvanie Proprietaire d'un restaurant "Le gars du barbecue juif" Semaine 7
Chris Hodgson 26 Cleveland, Ohio Chef/Restaurateur "Compassion pour la nourriture" Semaine 6
Viet Pham 33 Salt Lake City, Utah Chef/Propriétaire de restaurant "Le rêve américain" Semaine 5
Danushka Lysek 37 New York, État de New York Chef privé/Modèle "Votre chef privé" Semaine 3
Andrés Guillama 26 Waynesville, Caroline du Nord Coach en prévention de l'obésité infantile « Apprendre aux hommes à cuisiner » Semaine 2
Daniela Perez-Reyes 28 Haleiwa, HI Barman/Traiteur "Princesse péruvienne" Semaine 1

Le gagnant était Lenny McNab, décidé par un vote du public exprimé sur foodnetwork.com et annoncé en direct le 10 août 2014. C'est la dernière saison à ce jour où la finale a été diffusée en direct. aération. [21]

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Lenny McNab 42 De Beque, CO Chef executif Cow-Boy Gourmand Gagnant
Luca Della Casa 38 San Antonio, TX (Originaire de Turin, Italie) Restaurateur La fête de Luca Épisode 2 (Gagnant de Salut des étoiles) Finaliste
Nicole Gaffney 29 Atlantic City, New Jersey Chef privé Cuisine côtière Finaliste
Sarah Penrod 30 League City, Texas Chef privé Consacré à Date Night/Texas Cuisine Épisode 10
Loreal Gavin 26 Indianapolis, IN Boucher Boucher bébé Épisode 9
Emma Frisch 30 Ithaque, État de New York Agriculteur De la ferme à la table Épisode 8
Chris Kyler 32 Stafford, Virginie Traiteur élever les classiques Épisode 7
Ruben Ruiz 27 Miami, Floride Proprietaire d'un restaurant Saveurs de Miami Épisode 6
Christophe Lynch 39 La Nouvelle-Orléans, LA Chef executif Inspiré de la Nouvelle-Orléans Épisode 5
Aryen Moore-Alston 31 Memphis, TN Cuisinier à domicile Cuisine internationale simplifiée Épisode 4
Kenny Lao 36 New York, État de New York Chef de camion de nourriture Rapide-Décontracté Épisode 3
Donna Sonkin Shaw 42 New York, État de New York Nutritionniste Nourriture saine et réconfortante Épisode 1

À partir de cette saison, Alton Brown n'apparaissait plus en tant que juge. Le gagnant était Eddie Jackson, un ancien joueur de la NFL et candidat à MasterChef (saison 4 américaine). [22]

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation P.O.V. culinaire Éliminé
Eddie Jackson 34 Houston, TX Propriétaire de camion de nourriture Caraïbes Gagnant
Jay Ducote 33 Bâton Rouge, LA Animateur radio Louisiane Finaliste
Dominick "Dom" Tesoriero 31 Staten Island, État de New York Propriétaire de camion de nourriture italien Semaine 8 (Vainqueur de Star Salvation de retour en demi-finale) Finaliste
Arnold Myint 38 Nashville, Tennessee Proprietaire d'un restaurant Divertissement à domicile sans effort Semaine 10
Alex McCoy 31 Washington DC. Chef, restaurateur Sandwichs fusionnés Semaine 9
Michelle Karam 39 Santa Barbara, Californie Blogueuse culinaire méditerranéen Semaine 7 (Retiré)
Emilie Cirker 36 Reston, Virginie Instructeur culinaire Classe d'épices Semaine 6
Rue Rusike 26 Brooklyn, État de New York Chef privé Sud africain Semaine 5
Rosa Graziano 38 Los Angeles Propriétaire de camion de nourriture Italien du Sud Semaine 4
Sita Lewis 47 New York, État de New York Instructeur culinaire Âme italienne Semaine 3
Matthieu Grunwald 22 Scottsdale, Arizona Chef de restaurant Hashtag Semaine 2
Christina Fitzgerald 29 Saint-Louis, Missouri Chef executif Autour du monde Semaine 1

Martita Jara a initialement participé à la huitième saison de la série qu'elle est revenue après avoir remporté la compétition de pré-saison Cuisine de retour. [23]

Concurrents Modifier

Nom Âge Ville natale Occupation Éliminé
Trégaye Fraser 31 Atlanta, Géorgie Traiteur Gagnant
Jernard Wells 37 Chef executif Finaliste
Damien Carrare 30 Moorpark, Californie Chef pâtissier
Yaku Moton-Spruill [A] 33 San Francisco, Californie Basketteur, sous-chef Semaine 4 /
Semaine 10
Ana Quincoces 49 Coral Gables, Floride Auteur de livres de cuisine, avocat Semaine 9
Erin Campbell 24 Woodbury, Minnesota boulanger Semaine 8
Joie Thompson 40 Thomasville, Caroline du Nord Boulanger, restaurateur Semaine 7
Rob Burmeister 45 Staten Island, New York Administratrice de cantine scolaire Semaine 6
Monterey Salka 26 Nashville, Tennessee Traiteur Semaine 5
Martita Jara 39 San Diego, Californie Cuisinier à domicile Semaine 3
Aaron Crumbaugh 36 Spokane, Washington Caterer Week 2
Melissa Pfeister 34 Los Angeles, California Basketball player
Havird Usry 28 Augusta, Georgia Restaurateur Week 1

Matthew Grunwald originally competed in season 11. He returned for a second chance after winning the Comeback Kitchen competition.

Contestants Edit

Name Age Hometown Occupation Eliminated
Jason Smith 39 Grayson, Kentucky Cafeteria manager Winner
Rusty Hamlin 42 Atlanta, Georgia Executive chef Runner-up
Cory Bahr 40 Monroe, Louisiana Chef [B]
Matthew Grunwald 24 Scottsdale, Arizona Restaurant chef Week 10
Amy Pottinger 32 Honolulu, Hawaii Food blogger Week 9
David Rose 35 Atlanta, Georgia Caterer Week 7
Addie Gundry 30 Lake Forest, Illinois Cookbook author chef Week 6
Caodan Tran 29 Dallas, Texas Personal chef Week 5
Trace Barnett 27 Brilliant, Alabama Food blogger Week 4
Suzanne Lossia 42 Chicago, Illinois Personal chef Week 3
Toya Boudy 34 New Orleans, Louisiana Week 2
Nancy Manlove 65 Texas City, Texas Chef
Blake Baldwin 30 Flemington, New Jersey Marketing manager home cook Week 1

Contestants Edit

This season features Manny Washington and Katie Dixon from MasterChef (American season 7) and Palak Patel who beats Bobby Flay. Amy Pottinger originally competed in season 13. She returned for a second chance after winning the Comeback Kitchen competition, along with Adam Gertler, who originally competed in season four. [25]


Wilson was born in Roseland near Amite, the seat of Tangipahoa Parish, one of the "Florida Parishes" of southeastern Louisiana. He was the second youngest of seven children of Harry D. Wilson, the Louisiana Commissioner of Agriculture and Forestry from 1916 to 1948 and a former member of the Louisiana House of Representatives. Harry Wilson was of Welsh descent. His mother, the former Olivette Mintern Toadvin (1880-1976), of French descent and known as Olivet Wilson, was an expert in the improvisation of meals and taught Justin how to cook. Olivet Wilson was also a pianist and a composer of instrumental music well into her nineties.

Wilson began his career as a safety engineer while he traveled throughout Acadiana. The safety lectures that he made to refinery workers prompted him to become a Cajun storyteller. He remembered it this way on the back cover of The Justin Wilson Cook Book:

Way back when I first started as a safety engineer, I took myself pretty seriously, and I found I was putting my audiences to sleep. So having lived all my life among the Cajuns of Louisiana, and having a good memory for the patois and the type of humor Cajuns go for, I started interspersing my talks on safety with Cajun humor.

Wilson later recorded several comedy albums, beginning with The Humorous World of Justin Wilson on Ember Records. He also recorded several albums for Jewel Records on the Paula label and a few for Capitol Records. He later appeared as a guest on the popular CBS series The Ed Sullivan Show. He was known for the catchphrase, "I gar-on-tee!" (I guarantee).

As a comedian, Wilson was enormously popular in Louisiana, and to a lesser degree in neighboring states, but his humor may have been a little too specifically regional to enjoy the wider popularity of Southern comics such as Jerry Clower or Archie Campbell.

He composed ten songs, as well as composing the background music for his cooking show and recorded one album of Christmas songs with a jazz band. Wilson wrote seven Cajun cookbooks and two books of Cajun stories. He hosted several cooking shows on Public Broadcasting Services (PBS) and at least one in 1975, for Mississippi Educational Television (ETV) [1] that combined Cajun cooking and humor. Most were aired from the studios of WYES-TV in New Orleans.

In 1997, he published the cookbook "Looking Back", which combined his first two cookbooks in a hardcover format, with additional photos, and notes on how his cooking techniques had changed (e. g., using olive oil instead of oleo) since those early cookbooks were published. A companion series was produced, also titled "Looking Back" and broadcast nationwide on PBS, which was a repackaging of Justin's very first Television Cooking show from 1971, with new intros by Justin himself. This was the first time the 1971 programs were ever seen nationwide, as they were originally produced by Mississippi Educational Television and, at that time, were only broadcast regionally.

Southern author Harnett T. Kane said of Wilson: "I know of no one [else] who portrays the Louisiana Cajun as well, so skillfully and entertainingly". [2]

As the son of the former agriculture commissioner who died in office in 1948, Wilson was politically active in his early years. In 1951-1952, Justin Wilson was the manager of the unsuccessful Democratic gubernatorial campaign of Lieutenant Governor William J. "Bill" Dodd. He and Dodd were close though they often disagreed on political philosophy. Wilson's brother-in-law, Bolivar Edwards Kemp, Jr., was the Democratic attorney general of Louisiana from 1948 to 1952, while Dodd was lieutenant governor. Kemp served between the two terms of Attorney General Fred S. LeBlanc of Baton Rouge.

Known for his emphasis on patriotic themes, Wilson over the years became involved in numerous Louisiana political campaigns. Former State Senator Don W. Williamson of Caddo Parish recalls Wilson having cut a commercial for Williamson's Democratic challenge in 1979 to incumbent Insurance Commissioner Sherman A. Bernard. Williamson recalls that Wilson just volunteered to help him. Williamson only narrowly lost to Bernard, who later was imprisoned for fraud in the handling of his state job duties.

Justin Wilson was married four times. His third wife died and his three other marriages ended in divorce. [3] He had one son and three daughters: Harry D. Wilson II, Sara Sue, Pam, and Menette. [4] Wilson's last residence was in Summit in Pike County, Mississippi. He died on September 5, 2001, of heart failure in Baton Rouge, Louisiana. He is interred beside his third wife at Port Vincent Community Cemetery (also known as Saint William Catholic Cemetery) in Port Vincent in Livingston Parish. [5]


Recipe: How to Make Food Network Star Justin Warner’s Cheesy Wontons

Need a quick and yummy snack for your next weekend party? Nous hebdomadaire tapped Justin Warner, the season 8 winner of La prochaine star du réseau alimentaire and chef/co-owner of Brooklyn eatery Do or Dine, to whip up an appetizer perfect for sharing.

His choice: Broccoli & Cheese Wontons, which he recommends serving with a crisp glass of sauvignon blanc. “I like food to be playful to eat,” Brooklyn-based Warner tells Us. “This conjures memories of the treat of broccoli and cheese as a kid, but the wonton vessel makes it more party friendly.”

Ingredients for the Stuffing
6 oz chopped broccoli florets
4 oz goat cheese, softened
2 oz cream cheese, softened
1 tbsp minced shallot
2 tsp minced parsley
1/4 tsp kosher salt

Ingredients for the Dipping Sauce
3 tbsp Sauvignon Blanc
1 tbsp soy sauce
1 tsp granulated sugar

Ingredients for the Preparation
25-30 wonton skins
1 egg white
oil for frying

For the Stuffing
1. Moisten some paper towels and wrap the broccoli with them. Put the moistened broccoli parcel on a microwave-safe plate and microwave for two minutes on high power.
2. Carefully place the florets in a mixing bowl with the cheeses, shallots, parsley, and kosher salt. Using a wooden spoon, a fork, or a rubber spatula, mix the ingredients until thoroughly combined.

Chef Justin Warner, the season 8 champ of The Next Food Network Star, shares the recipe for his cheesy wontons with Us Weekly. Courtesy of Robert Mondavi

For the Preparation
Chef’s Tips: I like to fold it in to a triangle, and then fold the bottom corners up to make a sort of crown shape. Get creative. As long as it’s sealed you’re good to go.
1. Put heaping teaspoons of the mixture in the center of the wonton skins. Brush some of the egg white on the edges of the wrapper.
2. Do this until you run out of filling.
3. Place these guys in the fridge while you make the sauce. Pre-heat the oil in a dutch oven to 350 degrees.

For the Soy Sauce
1. Put the soy sauce and the Sauvignon Blanc in a saucepan and slowly bring to a boil.
2. Remove from the heat and stir in the sugar.
3. Refrigerate until you’re ready to use it.

To Fry
1. Fry the wontons in the 350 degree oil, in batches of three or until they are golden brown.
2. Drain on paper towels and serve hot, with the sauce and a cold glass of Sauvignon Blanc.

Frying Tricks of the Trade: The key to frying is to work in small batches. Like ice in a drink, the wontons lower the temperature of the oil when you put them in. When I fry, I keep a constant eye on the thermometer and adjust the heat accordingly. I use a plate lined with paper towels to allow the wontons to cool because the towels absorb excess oil which can cause sogginess . . . and sogginess and snacks do not mix in my book.

For access to all our exclusive celebrity videos and interviews – Subscribe on YouTube!


Leave Guy Fieri alone: Why he has nothing to do with the Food Network's decline

By Allen Salkin
Published August 16, 2014 3:00AM (UTC)

Guy Fieri (Reuters/Matt Sullivan)

Shares

Give Guy a break. The Food Network is not in the business of improving the world’s eating habits or shrinking the American waistline. Its main goal, in fact, is to sell toothpaste and Lexuses.

Those who bemoan the network's loss of good old-fashioned cooking shows or who want to drag their talons across Guy Fieri’s oddly cherubic face, as Farsh Askari did so charmingly in this publication last week, are missing issues at the Food Network that are much more deep-seated.

But this isn’t surprising. The owners of the network, fat with ever-rising revenues -- $238 million in the last quarter, a 6.4 percent hike (add it up: nearly a billion annually) -- are behaving as if they are blind to the tragic problem at their cash cow as well.

As the author of the unauthorized history of Food Network, I'm hardly a zombie cheerleader for it and Mr. Fieri. But let’s get one thing out of the way. Guy Fieri is actually a man with an impressive background in food and a sensibility that inspires non-food people to come to the table.

Consider that just as Julia Child had her fateful sole meunière experience in northern France (when she was in her thirties), Fieri had his biggest mind-expanding food experience in the south of France when he was a high school exchange student.

In sixth grade, Guy worked at the Ferndale meat market in his native Northern California. The first meal he ever cooked for his parents was a steak when he was 10. But France opened him up. (Yes, take a breath. I’m actually talking about Guy Fieri here). He was as enthusiastic about the chicken feet soup and escargot served at school lunch as he would be later at the sight of jalapeño cheeseburgers.

But the food experience that led him to write home and tell his parents he wanted to someday open restaurants was a plate of steak frites. He was driving through small villages with a European family, and they stopped at a house for dinner. There, he was served beef so rich and flavorful he could think nothing other than “Oh, my God!” He loved it and then, increasingly, nearly everything else he ate in France. “The vinaigrette, the mustard, the bread, the cheese — oh, God!” Fieri told me during an interview for the book. “At the end of the day, eating cheese was so overwhelming.”

He attended a hotel management program at University of Nevada, Las Vegas in the late 1980s. The spicier foods he was exposed to there influenced his palate. He won a cooking competition in one UNLV class with his invented Cajun Chicken Alfredo.

After college, Fieri moved to Los Angeles and found work at Louise’s Trattoria, a string of Italian family restaurants across Southern California. Fieri got into a conflict with an executive at the Louise’s chain, Robert Kissinger. As the sophistication of diners in California deepened through the mid-1990s, the chain had spent heavily to improve the authenticity of its Italian menu. When Guy added tortilla soup to the lunch menu at the Louise’s locations he was managing, Kissinger phoned him, furious. “What the hell are you doing? This is an Italian restaurant chain!”

Guy was unintimidated. “Listen, I got a lot of businesspeople that come in here every day and want soup and salad for lunch. And I can’t feed ’em pasta fagiole and Italian wedding soup every day!”

This is a creative dude, an American original. By his mid-20s, he and a friend, Steve Gruber, moved to Santa Rosa, Calif., and opened Johnny Garlic’s. It featured the Jackass Roll, a sushi-style maki with pulled pork and green chili, and a recipe he’d been saving, Cajun Chicken Alfredo. Locals loved the place.

It would be a decade before he was on the Food Network, but early one morning in 1996 or 1997, Guy was, uncharacteristically, watching television with his wife before work. A "Good Morning America" host announced “Chef Emeril Lagasse” and mentioned that the chef had a show on the Food Network. Guy had never watched it.

Unusual name, Guy thought. Then he saw a performer who stopped him cold. Emeril strutted out to a gush of loud blues music, with a towel draped over his shoulder. “Oh, baby, yeah!” Emeril praised his suddenly sizzling array of pots. In Emeril, Guy recognized the showmanship of his childhood heroes, Evel Knievel and Elvis Presley. The New Orleans chef used a sauté pan to do what Evel did with a motorcycle: reveal its inherent power.

This is who Guy is: a product of all of his influences and passions — and genetics. He is what a television star should be. If he’s on-screen, love him or hate him, you can’t take your eyes off him. When it comes to food knowledge, compared to Sandra Lee and any number of personalities the network has foisted on viewers in recent years, he’s Jacques Pepin. What’s more, many people genuinely love him. I meet them at every book signing and see them lining up for autographs wherever Fieri appears. The dream: to get in that Camaro with him and tour around like best buddies. Guy celebrates a part of the food world that had not been celebrated before. No one is saying it's the healthiest food. But the food on "Diners, Drive-ins and Dives" is worth looking at as an expression of human spirit and creativity. Guy sings the song of the little guy, and that’s what makes people love him.

I’m certainly not 100 percent pro-Fieri. To my taste his Time Square restaurant sucks as bad as a restaurant has ever sucked. But I think its suckiness says more about Guy’s swollen ego than his culinary abilities. He signed a deal with a New York company to open a Times Square joint, a deal that required him to make a certain number of visits annually, to allow his image and his recipe concepts to be used. What he didn’t do was spend enough time overseeing the place. The New York Times' Pete Wells, author of the famously scathing and hilarious takedown of Fieri's Times Square joint, recently visited the Vegas outpost and Tweeted that “it’s easily twice as good as his restaurant in Times Square,” leading me to believe either that Fieri is working to improve the formula or that he loves spending time in Vegas so much he’s tasting the Donkey Sauce regularly to make sure it has just the right amount of donkeyness.

Emeril, who understood that exacting New York critics might savage a TV star who opened a restaurant but was not regularly on the premises, never opened a New York outpost. Note how Bobby Flay spent every night cooking in his new restaurant, Gato, for month after month. Wells gave it a rave.

Even if I can’t convince you that Guy Fieri is a worthwhile presence on television, please consider that he isn’t the real problem at Food Network: The real problem is a loss of inventiveness at the company’s core.

There was a time when Food Network presented revolutionary television like "Iron Chef" and "Good Eats." This was before the billion-dollar years, when chances were being taken by an earlier generation of network presidents like Eric Ober and Judy Girard. And even when it wasn’t revolutionary, it was at least pleasant. Back then the goofy David Rosengarten of "Taste," the sweet-faced, knowledgable "Two Hot Tamales" Susan Feniger and Mary Sue Milliken, and others were nice people who stood in as surrogate family members for viewers. These stars were performing the second-oldest activity on earth: cooking. As humans we couldn't help but be transfixed by someone who seemed as nurturing as The Barefoot Contessa, as indulgent and grandmotherly (we thought) as Paula Deen, and as wholesomely appealing as Giada De Laurentiis and Tyler Florence.

But then, as the 1970s passed into the 1980s and Rock and Roll mostly died, the Food Network lost its creative momentum sometime in the mid 2000s. Perhaps it’s just that we all know how to grate our own Parmesan now. We've learned to fold our fingertips under when chopping onions. Something new was needed. But nothing new was provided. The era of revolutionary television formats ended when Tennessee-based Scripps Interactive tightened its control over the Food Network. As the profits increased to over $100 million a year then to over $300 million and beyond, its ownership became more conservative.

In a conference call announcing the company's financial results this month, CEO Kenneth Lowe raved that “Our family-friendly networks in the home, food and travel content categories are extremely popular with viewers of all ages, but they particularly appeal to upscale women who watch our programming live.” What Lowe meant was: The non-DVR watchers love us. These are rich women who actually watch the commercials, increasingly rare birds who are the golden geese of the cable TV biosphere. Every programming gatekeeper seeks to woo them. Commercials for Lexuses, toothpaste, dog food and cruises are what make profits.

If running back-to-back episodes of "Diners, Drive-ins and Dives" on a Friday night gets an extra few thousand live viewers, that’s the way Food Network goes, instead of trying to break in a new star's cooking show, someone like the rather charming "Food Network Star" winner Jeff Mauro or the maternal Amy Thielen. The network is letting the seed corn go to waste and taking fewer and fewer chances.

The real problem is not too much Guy. It's too little Justin Warner. One of the most common questions I am asked at book appearances is whatever happened to Justin, the winner of "Food Network Star" two years ago. A mad-scientist-type Brooklyn chef who came off as a more charming Alton Brown type on TV, he was supposed to have won the right to host a TV series on the network. But after conflicts between Brown and the Food Network, and a struggle to find a format that would fit Justin, they eventually made one episode of a road-trip type show for him. It was called "Rebel Eats" and was like a hybrid of "Good Eats" and "Diners, Drive-ins and Dives." The Dives were punkier and the Eats were more molecular. The network aired it during a dead time, a Saturday night.

Justin has since appeared on "Beat Bobby Flay," but has never managed to break through the conservatism of Food Network programmers, like the man who has come to be known in the industry for saying no to risky ideas, Food Network programming chief Bob Tuschman. As the network ignores Justin, it breaks its faith with viewers who fell in love with him during "Food Network Star" and expected him to be the future of food TV. Prime time instead features negative dreck like "Mystery Diners" and "Restaurant Stakeout," where every week seems to feature a batch of fake employees who are actually actors hired by the production company. They steal beer by rolling kegs out the back, only to be caught and scolded by some rough-talking “consultant” with a pugnacious Long Island accent.

People can get any recipe they like on the Web -- even on FoodNetwork.com, which also has a nice library of instructional videos. Why should the casual viewer or even the food-centric viewer watch the Food Network if it isn't a hearth that warms the heart like it used to, especially during its peak creative years in the wake of 9/11, when the nation craved warmth?

The network is being irresponsibly careless with what’s left of its cultural momentum. Days after it crowned Lenny McNab the winner of this year’s "Food Network Star," it was revealed that he is a foul-fingered Web commenter who, amongst a cavalcade of inane racist, sexist and homophobic postings and videos once wrote of The Pioneer Woman, Ree Drummond, a rare bright spot in the network’s recent history, that “I’d f**** her…IN THE ASS. that’s right…I said it. ”

This comes long after the mess that was Robert Irvine’s trumped-up résumé nearly torpedoed the muscleman’s career (it seems he did not actually work on Princess Di’s wedding cake, etc.) after the host of "Calorie Commando," Juan-Carlos Cruz, put out a hit on his wife after a "Star" contestant was removed late in another season due to problems with his military service record and after the series of devastating public relations cluster bombs that was Paula Deen’s greedy diabetes drug endorsement cash grab followed by her N-word self-immolation.

Do you think Food Network president Brooke Johnson, the marketing department, or the overlords at Scripps might think about hiring a more effective private investigator to vet the humans who are the key representatives of their billion-dollar brand? If not five years ago, then when?

People used to watch the Food Network at the gym. It eased pain. For some viewers, Guy still does. But since 2006, when he won "Food Network Star," very few new household names have been created by the network. The Pioneer Woman created her own fame via a blog. Even before someone started -- too-late -- digging up McNab’s Internet history, did anyone seriously think he was going to someday have a line of hamburgers at Wal-Mart like Fieri does?

Sure, giant hamburgers are bad for the planet. Yes, Paula Deen turned out to be a greedy monster. Of course, not everybody on TV is perfect. But for a little while they can make us happy. I’d rather ride along with Guy than be told for the zillionth time to eat more dark leafy greens. I do it already. That’s not why I watch TV.

Allen Salkin is the author of "From Scratch: The Uncensored History of the Food Network," out in paperback Oct. 7 from Berkley Trade.


Marvel Cookbook Shares Recipes for Deadpool Chimichangas, Nova Donuts, More

Several recipes from Marvel's Eat the Universe cookbook have been released, including Deadpool's favorite snack, chimichangas!

Several new recipes from Marvel's Eat The Universe cookbook have been released. The book is based on the popular YouTube video series hosted by celebrity chef Justin Warner, who also wrote the cookbook.

The recipes included are "Nova Space-Cop Galaxy Doughnuts," which boast a sparkly blue frosting similar to the Human Rocket's costume Green Goblin's "Pumpkin Bombes," a frozen dessert resembling the weapons that Spider-Man's arch-enemy uses Deadpool's chimichangas and "Wolverine's Bayou Boil," made with crawfish. Warner notes in the recipe that crawfish, like the clawed X-Man, can regenerate their lost limbs.

"Based on Marvel’s hugely popular video series hosted by Warner, this cookbook features step-by-step instructions for creating the best super-heroic feast this side of Earth-616, including Storm’s Tournedos of Beef, Dazzler’s Pizza Bagels, Green Goblin’s Pumpkin Bombes, and more," an official press release reads. "With sixty recipes inspired by Marvel Comics’ rich history, Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook offers something delicious for fans from every corner of the multiverse."

Warner hosts the Eat the Universe show on Marvel's YouTube channel. The show has seen a variety of guests appear and even had live episodes filmed at San Diego's Comic-Con International.

Marvel's Eat The Universe Cookbook is available for preorder on Amazon and goes on sale July 28.

A freelance journalist based in Seattle, Collier enjoys all facets of pop culture, namely comics and anime. Spider-Man is his favorite fictional character of all time.


Make Marvel-Inspired Munchies with 'Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook'

Hey Marvel Insiders – did you know reading this article could earn you 250 points? All you need to do is sign in ou join now before you keep reading!

If you've ever wanted to eat like a Marvel Super Hero, your chance is almost here! On sale July 28, Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook will feature recipes inspired by the Marvel Universe, created by Chef Justin Warner, host of the hit Marvel digital series Eat the Universe!

This ultimate compendium of recipes will feature dishes that span a variety of skill levels, including Storm’s Tournedos, Dazzler’s Glittering Pizza Bagels, Green Goblin Pumpkin Bombs, and more. With sixty recipes inspired by Marvel Comics’ rich history, Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook offers something delicious for fans from every corner of the multiverse.

Have a look at two of the recipes that will featured in Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook! (Right-click to view a larger size.)

Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook

In addition to serving as host of Marvel's Eat the Universe, Chef Justin Warner is the winner of Food Network Star Season 8 and author of The Laws of Cooking: And How to Break Them et The Ultimate Ninja Foodi Pressure Cooker Cookbook. Warner is also featured regularly as a judge on Guy’s Grocery Games. On Eat the Universe, Chef Warner has featured several celebrity guests including Kevin Smith, John Hodgman, Lyrica Okano, and more!

Marvel Eat the Universe: The Official Cookbook is on sale July 28! Pre-order your copy on Amazon today!



Commentaires:

  1. Rover

    d'accord avec l'auteur

  2. Zulkijin

    Je suis absolument d'accord avec vous. L'idée est géniale, je suis d'accord avec toi.

  3. Chatwyn

    Je pense que vous n'avez pas raison. Je peux le prouver.

  4. Meztikus

    Vous faites une erreur. Discutons de cela. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  5. Mykal

    I congratulate you, your thought will be useful



Écrire un message